L'Art de la laine

Le matériel requis pour commencer au crochet

Pour commencer au crochet, vous devez vous munir de peu de matériel ; un crochet, de la laine, une paire de ciseaux et un petit carnet, c’est tout ! Il y a d’autres accessoires intéressants que vous pouvez voir à la suite de cet article, mais pour commencer vous avez besoin de très peu. C’est l’une des beautés du crochet et une des raisons que cela se veut méditatif, pas besoin de s’encombrer de superflu ! 

 
LE CROCHET

Par expérience, je vous conseille de prendre un crochet numéro 5 ou 5.5. Le numéro correspond à la circonférence du crochet. Si vous prenez trop petit pour commencer vous allez vous enfarger (trébucher) dans vos doigts. Et la plupart des petits projets parfaits pour commencer au crochet, comme les tawashi, les amigurumis ou les accessoires tels que les napperons ou les protections de tasses à café, prennent tous des crochets entre 3,5 à 5,5. 

Concernant les crochets tels quels, il y a plusieurs sortes de compositions, pour ma part, je crochète avec des crochets de métal. J’avais essayé la première fois avec un crochet en bois et mon fil ne glissait pas. Je me suis rapidement fâché et laissé tomber le crochet. J’ai repris le goût un an plus tard environ. Par contre, lors de ma deuxième tentative, ma mère m’avait prêté ses vieux crochets de plastiques. Comme plusieurs des débutants, je faisais mes mailles trop serrées et malheureusement j’ai cassé l’un d’eux ! Alors, je me suis précipité au magasin pour me procurer un crochet de métal. J’utilise toujours à ce jour ces crochets, ils sont beaux, pas chers et la laine glisse bien dessus. En terminant, j’ai aussi un crochet ergonomique, car parfois j’ai une méchante tendinite qui me frein dans mon travail. 

 

LA LAINE

Pour ce qui est de la laine, là le choix ne manque pas ! On peut se perdre rapidement dans ce royaume infini. Je ne vais pas rentrer dans les détails des laines pour le moment, un autre article est de mise ! Donc, pour commencer votre apprentissage, je vous suggère une laine simple qui n’est pas trop douce (elle glissera trop vite sur votre crochet) ou trop rude (elle ne glissera juste pas assez). Une laine de coton est très bien. 

 

LES CISEAUX ET LE CARNET

Bien sûr, les ciseaux vous serviront à couper votre fil et le petit carnet vous servira à annoter vos progressions. Car, lorsque vous allez suivre des patrons, si vous ne voulez pas écrire sur vos feuilles de patron, il sera bon de marquer les rangs que vous avez faits dans un petit carnet pour ne pas reproduire deux fois le même rang. Vous pouvez aussi vous procurer un compteur de rang. Je sais aussi qu’il y a des applications pour compter vos rangs, personnellement, j’utilise un petit carnet, cela me permet en même temps d’écrire mes pensées du moment et mes idées pour de futurs projets.

Les suppléments pour des modèles un peu plus avancés. 

 

L’AIGUILLE

Tôt ou tard, vous aurez besoin d’une aiguille à coudre pour laine. Elle vous servira à assembler vos morceaux. Par exemple, pour faire des amigurumis, elle sera très pratique. Ces aiguilles sont souvent en plastique et elles ont un chat très grand pour permettre de passer la laine.

 

AUTRES ACCESSOIRES
  • Un ensemble à fabriquer des pompons (parce qu’on aime les pompons !)
  • Du rembourrage si vous faites des amigurumis ou des coussins
  • Un marqueur de rang. Pour ma part, j’utilise des anneaux à boucles d’oreille que j’avais chez moi. 
error: Mon contenu est protégé !